Les verrues plantaires : les repérer, les soigner!

Les verrues plantaires : les repérer, les soigner!

Les verrues plantaires (de leur nom médical verrucae pedis) sont des verrues qui apparaissent sur les pieds, le plus souvent sur la plante des pieds. [1] Tout comme la verrue commune, les verrues plantaires sont inoffensives pour la santé au global, et disparaissent même parfois d’elles-mêmes. Mais elles peuvent être douloureuses, à cause de la pression générée par la marche sur la verrue plantaire, ou être une source de gêne. Si c’est le cas pour vous, il ne vous reste plus qu’à soigner votre verrue plantaire.

Dans cet article, nous allons regarder de plus près la cause des verrues plantaires, leur aspect, comment les traiter, et, encore mieux, comment éviter d’attraper des verrues plantaires !

La cause des verrues plantaires

Comme toutes les verrues, les verrues plantaires sont causées par un des papillomavirus humains (HPV), qui pénètre en envahit la peau à travers de petites coupures ou de petites écorchures. La verrue plantaire peut mettre plusieurs mois à apparaître après l’infection. Les verrues plantaires sont contagieuses et prolifèrent dans les terrains humides. Le virus qui les cause se trouve en général dans les surfaces humides des lieux partagés, comme les piscines publiques ou les douches communes. Elles peuvent même se répandre sur le sol de votre propre douche, à la maison. Il faut aussi noter que les verrues plantaires se transmettent souvent au sein de groupes de gens qui pratiquent un sport pieds nus, comme le yoga par exemple. [2] 

A quoi ressemblent les verrues plantaires ?

Les verrues plantaires sont des renflements sur la plante du pied [3], petits, au moins au début. Elles sont souvent blanchâtres, avec un point noir (vaisseau sanguin) à la surface. Les verrues plantaires sont souvent plates, comparées à celles sur les mains, par exemple, qui sont assez proéminentes.

Comment puis-je soigner mes verrues plantaires ?

Comme pour les verrues communes, un bon traitement pour les verrues plantaires est le Scholl Stop Verrues Pieds & Mains. Avec ce soin anti-verrues, la verrue plantaire est gelée et tombe naturellement au bout de 10 à 14 jours ; quand le corps a remplacé les tissus infectés par des tissus sains.

D’autres traitements anti-verrues existent : l’acide salicylique, ou encore des traitements chimiques, appliqués par les dermatologues directement sur la verrue plantaire. On utilise également le laser, plus rarement mais avec de bons résultats. [4]

Eviter d’attraper des verrues plantaires

Vous ne pouvez pas éliminer totalement le risque d’attraper une verrue plantaire, mais il y a certaines choses que vous pouvez faire pour limiter votre exposition aux virus de la famille du HPV (le virus responsable des verrues plantaires), et minimiser ainsi les chances d’être infecté.

Tout comme avec les verrues communes, il est préférable d’éviter de partager serviettes de toilette, chaussettes et chaussures avec quelqu’un qui a une ou des verrues plantaires. On recommande aussi de garder les pieds au sec, et de changer de chaussettes chaque jour ; car elles vont devenir humides et encourager le HPV à se multiplier. Evitez de toucher ou de gratter vos verrues plantaires, et celles des autres bien entendu ! Et lavez-vous bien les mains avant et après leur traitement, pour éviter de contaminer d’autres zones du corps avec le HPV. [5]

Si vous pensez avoir marché dans une zone propice au développement des verrues plantaires, prenez les devants et lavez soigneusement vos pieds avec un savon antiseptique. [6]

[1] http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/faq/16194-verrue-plantaire-symptomes-et-traitement



Nos produits les plus consultés


Articles les plus lus

$1 Journées
$2 Heures
$3 Minutes
$4 Seconde
{"en":"New","fr": "Nouveau"}