Oups ! Oh non, je me suis cassé un ongle

 

 

Nous avons toutes vécu au moins une fois ce sombre moment : se casser un ongle, généralement tout juste avant de sortir, alors que nos mains se devaient d’être superbes. C’est d’autant plus frustrant lorsque l’on est vraiment consciencieuse et qu’on se donne du mal pour afficher de beaux ongles. Un ongle cassé ou arraché risque de s’abîmer davantage, et même de devenir douloureux. Voici quelques solutions simples et rapides pour réparer un ongle cassé…

 
Mission de collage

Comment ne pas céder à la panique quand notre manucure pour la soirée vient d’être gâchée par un ongle cassé ? On prend une bonne bouffée d’air et on relativise : ce n’est pas un désastre. Pour une réparation temporaire, pourquoi ne pas tenter de recoller l’ongle à l’aide d’un petit bout de ruban adhésif (par exemple du ruban spécial cadeaux pour pouvoir le retirer facilement après la soirée) ? À l’aide d’une petite paire de ciseaux, découpons le ruban adhésif à la bonne taille, c’est-à-dire de sorte qu’il soit légèrement plus grand que la partie de l’ongle déchirée, pour ensuite le coller sur ce dernier. Cette méthode permet d’éviter que l’ongle ne s’accroche dans les vêtements, sans pour autant recouvrir notre manucure.


La décision de couper

Lorsqu’un ongle cassé est irréparable, car trop abîmé, le couper pour ensuite lui redonner forme reste sans doute la meilleure option. Une paire de ciseaux ou un coupe-ongles feront l’affaire pour tailler les bords pointus ou irréguliers susceptibles de s’accrocher et d’endommager davantage l’ongle. Ensuite, grâce au système électrique Sublime Ongles Scholl Velvet SmoothTM, vous pourrez limer votre ongle en un clin d’œil . La tête spécialement conçue pour limer permet de gommer les imperfections et, tant que l’ongle n’est pas cassé trop profondément, il est toujours possible de l’harmoniser avec les autres pour que la différence passe inaperçue.