Démystifier les soins des pieds

 

 

De beaux pieds respirant la santé demandent de l’attention... mais connaissez-vous vraiment les meilleures astuces pour prendre soin de vos pieds en un rien de temps ? Ce guide dévoile plusieurs mythes sur les soins des pieds et démêle le vrai du faux pour que vous puissiez dès à présent prendre soin de vos pieds.

 

1. Un gommage des callosités avec les pieds mouillés ou secs ?

La manière de procéder au gommage des callosités dépend de l’endroit où l’on se trouve. Si l’on préfère prendre soin de nos pieds sous la douche, le gommage se fera bien évidemment sur pieds mouillés. À moins que nous ne disposions d’un produit spécialement conçu pour éliminer ces callosités sur pieds mouillés, il convient d’éviter de les traiter trop en profondeur au risque de rendre nos pieds trop sensibles. Pour le gommage sur pieds secs, nous recommandons l’utilisation d’une râpe électrique. Afin d’obtenir une peau douce et soyeuse plus facilement qu’avec une lime à pieds manuelle, testez la râpe électrique Scholl Velvet SmoothTM aux cristaux de diamant , qui élimine les callosités grâce à son rouleau aux particules micro-abrasives.

2. Gommage hebdomadaire
Cette fréquence est optimale pour obtenir des pieds tout doux. Mieux vaut prendre soin de ses pieds régulièrement et les gommer un petit peu lors de chaque soin pour réduire l’accumulation de callosités, que de les traiter toutes en une opération. Ce soin des pieds doit se faire sur pieds propres, après le bain ou la douche. Il est préférable de prévoir un petit moment chaque semaine pour enlever les callosités et conserver de beaux pieds sans effort.

3. Un temps pour le vernis, un temps pour le repos 
Les pédicures à répétition fatiguent nos ongles, qui ont besoin d’une pause afin de recouvrer la santé. Bien qu’ils n’aient pas besoin à proprement parler de « respirer » puisqu’ils sont nourris par le flux sanguin, les recouvrir de vernis 24 h/24, 7 j/7 n’est pas pour autant une bonne solution. Lorsque nos ongles sont recouverts de vernis depuis plus d’un mois, l’on constate, en l’enlevant, l’apparition de taches rugueuses et blanchâtres. Ce phénomène s’explique par la granulation de la kératine ou la déshydratation excessive de l’ongle, provoquant l’écaillage de petites zones. La solution ? Arrêtez de mettre du vernis pendant trois semaines et intégrez dans votre soin beauté une huile hydratante comme l’huile nourrissante beauté Sublime ongles de Scholl.

4. Une mauvaise coupe des ongles synonyme d’ongles incarnés
Tout à fait ! Des ongles mal coupés entraînent indubitablement des problèmes de pieds. Pour contrer ce désagrément, les ongles doivent être coupés bien droit et les bords pointus doivent être limés avec douceur. Il convient d’éviter d’utiliser les ciseaux pour arrondir les bords. Dans le cas contraire, lorsque l’ongle repoussera, il pourrait pénétrer dans la peau et entraîner une gêne certaine voire des douleurs.

5. Limer et polir : les ennemis de l’ongle
Pas nécessairement ! Cela dépend de comment vous procédez, et non de l’action en elle-même. Il faut s’assurer que votre technique pour limer et polir n’abîme pas les ongles. Par exemple, ce dernier doit toujours être limé dans le même sens : des allers-retours peuvent affaiblir le bord de l’ongle, qui risque alors de s’écailler, voire de se casser. Un polissage trop régulier doit être évité, étant donné que ce mouvement de frottement génère de la chaleur, fragilisant ainsi les ongles. Pour des ongles en pleine santé, un traitement toutes les deux à trois semaines suffit amplement. En vue de profiter d’un traitement d’un soin digne d’un professionnel à domicile, pourquoi ne pas essayer le système électrique Sublime Ongles Scholl Velvet SmoothTM, qui polit et façonne les ongles en douceur et en toute efficacité. 

6. Couper les cuticules : une action des plus nuisibles
Les spécialistes déconseillent la coupe des cuticules. En effet, celles-ci forment une véritable barrière de protection pour les ongles. Dès lors, si vous les coupez, elles pourraient s’infecter, et ce, particulièrement lorsque si vous allez trop loin. En outre, en repoussant, elles peuvent sembler un peu lâches et vous pourriez alors être tenté de les retirer, ce qui peut également entraîner une infection. Si toutefois l’on voulait s’en occuper, il convient de les repousser doucement à l’aide d’un bâton de buis enroulé dans de l’ouate humidifiée.

7. Hydrater les pieds autant que le visage
C’est un fait : nous rêvons toutes d’avoir de beaux pieds tout doux et en pleine santé. Dans ce cas, l’hydratation doit faire partie intégrante de notre soin de beauté. En appliquant une crème spéciale pour les pieds contenant des ingrédients d’hydratation intense, nous pouvons obtenir un effet bluffant sur les callosités après le bain ou la douche. De plus, les zones à problèmes telles que les talons et la face antérieure de la plante du pied doivent être massées avec soin.