Symptômes et traitement de la mycose des pieds

 

Découvrons les causes potentielles ainsi que les méthodes de prévention et de traitement de la mycose des pieds.

 

 

Symptômes et traitement de la mycose des pieds (pied d'athlète)

 

Reconnaître la mycose des pieds 


La présence de cette infection à champignons peut être confirmée par les signaux suivants : peau écailleuse ou craquelée, ampoules et vives sensations de démangeaisons. Parfois, peu importe si l’on gratte avec insistance la zone qui démange, la sensation de gêne persiste. 


Origine de l’infection 

Ce problème provient d’une infection fongique de la peau et peut, dès lors, s’étendre aux mains et même à l’aine. Les personnes contaminées doivent donc éviter d’utiliser une même serviette pour s’essuyer le corps et les pieds. Il est également préférable de ne pas marcher pieds nus dans les espaces communs au risque d’entrer en contact avec l’infection. Le pied d’athlète peut également être transmis par contact direct.
Une fois nos pieds contaminés, l’environnement humide, chaud et sombre de nos chaussures ou de nos baskets forme un parfait petit nid pour la reproduction du champignon. Toutefois, le pied d'athlète peut également très bien faire son apparition sur une peau sèche et écailleuse, comme lorsque l’on porte des sandales par temps chaud. Le soleil assèche la peau, entraînant alors la perte des huiles corporelles de protection. Cette sécheresse, associée au frottement des pieds sur les sandales, en l’absence de chaussettes, risque d’aggraver davantage la situation.

Solutions 

Non traité, le champignon peut s’étendre jusqu’aux ongles des pieds. Notons qu’une mycose à cet endroit est généralement plus difficile à traiter. Sans surveillance, la mycose des pieds peut être à l’origine de larges crevasses sur le bas du pied.
Pourquoi ne pas choisir la Solution Mycoses des Ongles de Scholl ? Cette Solution, discrète et facile d’utilisation, a été spécialement formulée pour empêcher le développement de la mycose en modifiant son milieu de vie. Elle contribue ainsi à prévenir sa croissance et sa réapparition. Toutefois, si les choses ne s’améliorent pas après une quinzaine de jours, consultez votre médecin traitant ou un podologue.



Techniques de prévention

• S’assurer que les pieds sont parfaitement séchés après le lavage et avant de mettre les chaussures et les chaussettes.
• Changer régulièrement de chaussures et alterner quotidiennement.
• Porter des chaussettes propres chaque jour.
• S’assurer que les chaussures sont suffisamment grandes pour permettre la circulation de l’air entre les orteils.
• Porter des tongs ou des chaussons de natation dans les espaces communs.
• Éviter de porter les chaussures ou chaussettes d’une autre personne, même pour un très court moment.
• Respecter l’ensemble de ces règles au quotidien.