Des solutions pour bien traiter la mycose des pieds

 

La mycose des pieds (ou pied d’athlète) est une infection fongique courante, qui s’installe le plus souvent entre les orteils. Elle se manifeste par des taches rouges et une peau squameuse due à l’accumulation et la multiplication anormale de microorganismes naturellement présents sur la peau. Dans des conditions propices, des champignons (ou dermatophytes) se multiplient rapidement, en se nourrissant des particules de peau morte, et mènent à l’infection. L’humidité, la chaleur, la moiteur favorisent particulièrement le développement de ces champignons.

 

 

Des solutions pour bien traiter la mycose des pieds

 

La mycose des pieds est très contagieuse, et se transmet facilement, car beaucoup d’accessoires du quotidien peuvent servir de vecteur d’infection : chaussettes, chaussures, serviettes, sols… Il est donc essentiel de soigner une mycose du pied dès que vous la repérez ! Mais comment choisir la bonne méthode ? 



Comment soigner la mycose du pied ? 


La meilleure manière de soigner une mycose du pied varie en fonction des personnes, et dépend du stade d’avancement de l’infection. Pour commencer, si vous pensez avoir attrapé une mycose du pied, prenez le temps d’observer vos pieds. Lavez-les soigneusement, avec un savon au pH neutre, et séchez-les doucement, en tapotant avec une serviette sèche, sans oublier surtout l’espace entre les orteils. Est-ce que la peau est rouge ? Est-ce qu’elle vous démange ? Est-ce qu’elle desquame? Si oui, il peut s’agir d’une mycose. 
Procurez-vous alors un traitement adéquat, et souvenez-vous de toujours l’appliquer sur peau propre et sèche. 



Evitez les infections fongiques


Mieux vaut prévenir, que guérir. Le mieux est encore d’éviter les infections. Voici quelques conseils à suivre au quotidien, pour des pieds propres et en bonne santé. 

 

• Portez des chaussures qui permettent à vos pieds de respirer. Evitez les chaussures trop serrées, trop fermées et en matières synthétiques. Vous pouvez opter pour la poudre absorbante pour pieds et chaussures Scholl, par exemple, pour limiter l’humidité qui entoure votre pied durant la journée. 

• Dès que cela vous est possible (à la maison par exemple), enlevez vos chaussures, et laissez vos pieds s’aérer. 

• Ne portez jamais une paire de chaussettes deux fois d’affilée sans les laver dans l’intervalle ; et changez-en chaque jour. 

• Ne marchez pas pieds nus dans les endroits collectifs et humides, comme les piscines ou les douches publiques, par exemple. 

• Séchez toujours soigneusement l’espace entre vos orteils après chaque douche ou chaque baignade. 

• Ne partagez pas vos chaussettes, chaussures ou votre serviette de toilette avec quelqu’un d’autre.

• Examinez vos pieds régulièrement, et soyez attentif aux éventuels signes d’infection. 

• Si vous traitez une infection ou une mycose, suivez scrupuleusement les instructions, et menez le traitement au bout, selon la durée indiquée, même si vous avez l’impression que le problème est réglé. Cela limitera le risque de voir l’infection (qui peut encore être présente dans la peau, ou sur l’ongle) réapparaître.



Même si la mycose du pied peut sembler difficile à faire disparaître, avec une bonne hygiène et un traitement adapté, vous possédez les principales clés pour améliorer la situation. Si vous ne constatez pas d’amélioration, n’hésitez pas à consulter un médecin.