Mycose des ongles – Prévention et traitement durable

 

Présentation des traitements contre la mycose des ongles et réduction des risques de récidive.

 

Mycose des ongles – Prévention et traitement

Ce type d’infection touche l’ongle en lui-même et/ou le lit unguéal sous-jacent. Pénétrant par l’intermédiaire de fissures dans la peau ou d’écarts entre l’ongle et le lit unguéal, ces champignons peuvent altérer la couleur de nos ongles (blanc, noire, jaune ou encore vert). L’une des causes les plus répandues de cette infection est le champignon à l’origine du pied d’athlète (mycose du pied).

Pour les personnes âgées, dont le système immunitaire est affaibli, ou souffrant de diabète, il est essentiel de s’assurer de la bonne santé des pieds étant donné le risque accru de développer une mycose. Comme cette infection se développe lentement, il est parfois difficile de la repérer rapidement. Dès lors, il faut être à l’affût des premiers signes visibles, tels que l’épaississement et/ou la décoloration de l’ongle. Plus la mycose est traitée à temps, plus vite le problème sera résolu.



Comment éviter de contracter une mycose ?

Une bonne hygiène des pieds est essentielle. Il convient de traiter les infections à champignons (les symptômes du pied d’athlète étant les suivants : sensations de démangeaisons et de brûlures entre les orteils, ampoules au pied ou peau craquelée) et de porter des sandales de douche quand on fréquente les espaces sanitaires communs. À éviter également :

• S’exposer aux environnements chauds et humides. 
• Porter des chaussures mal adaptées, trop petites et serrées. 
• Négliger ses ongles : ils doivent être limés et taillés régulièrement. 
• Partager des serviettes, des chaussettes ou des chaussures avec d’autres personnes. 
• Couper les cuticules (au risque d’accroître le risque d’infection).

Il est recommandé de consulter un podologue en cas de gêne ressentie lors de la marche en raison d’un épaississement de l’ongle. Les traitements des mycoses des ongles vont d’un vernis antifongique, pour lequel il faut compter jusqu’à 12 mois pour voir le problème disparaître complètement, à des gélules antifongiques. Un traitement plus adéquat peut s’avérer nécessaire dans les cas suivants :

• Lorsque la marche devient gênante. 
• Pour les personnes souffrant de diabète, de maladie cardiovasculaire ou de trouble du tissu conjonctif. 
• Si l’infection des ongles découle d’une mycose des pieds. 



Comment prévenir toute récidive de l’infection ?

Pour éviter toute récidive, il est primordial de traiter les autres mycoses, comme la mycose des pieds, de désinfecter les chaussures ou d’en acheter de nouvelles en se débarrassant des anciennes paires infectées et de ne jamais marcher à pieds nus dans les espaces communs. En outre, il convient de ne jamais utiliser la même paire de ciseaux ou le même coupe-ongles pour tailler les ongles sains et ceux infectés. Après un traitement adapté, le nouvel ongle repousse lentement à partir de sa base. Toutefois, il faut parfois compter environ un an après la fin du traitement avant qu’il ne reprenne une apparence normale. Dans tous les cas, le traitement doit être suivi jusqu’au bout même lorsque l’on pense que l’infection est soignée. Parfois, l’ongle ne retrouve malheureusement jamais son apparence normale.


En cas de doute quant au manque d’effet du traitement, consultez votre médecin traitant ou un podologue.