Durillons : guide pour les soigner

 

Savoir ce que sont les durillons est important - surtout s’ils sont source de douleurs. Découvrez cinq informations importantes sur les durillons et leur traitement dans ce petit guide.

 

 

Durillons : guide pour les soigner

 

1. Une accumulation de peau dure particulièrement inconfortable

La peau de nos pieds n’est certes pas aussi délicate que celle de notre visage par exemple, mais la peau de notre visage n’a pas à subir de pressions aussi fortes que celle des pieds. En effet, la peau des pieds doit durcir pour défendre la structure et la santé du pied pour le protéger contre certains champignons ou virus par exemple.

Cependant, la pression excessive et les frottements répétés peuvent entraîner un durcissement trop important de la peau, provoquant une hyperkératose.



2. Les durillons apparaissent principalement sur deux zones des pieds

Alors que des callosités peuvent également se former sur les mains, elles se développent plus fréquemment sur la partie avant de la plante du pied ou le talon. En effet, la partie avant de la plante du pied supporte la majorité de votre poids, que vous marchiez ou restiez debout et le talon est souvent soumis à un frottement contre des chaussures mal ajustées.

 


3. Retirez régulièrement les durillons :

Tout le monde a de la corne aux pieds, mais certaines personnes ont tendance à développer une peau plus épaisse que d’autres. La clé de tout cela, c’est de s’assurer qu’elle ne devienne pas douloureuse au fil du temps. Examinez vos pieds régulièrement et retirez l’excèdent de callosités, avec par exemple la râpe anti-callosité électrique Scholl Velvet SmoothTM et ses cristaux de diamant [1].



4. Gardez vos pieds hydratés

Si vos pieds sont secs, traitez-les avec un baume ou une crème hydratante, comme la crème Scholl Velvet SmoothTM Hydratante quotidienne. Pour en optimiser l'effet, appliquez-la après un bain ou une douche, lorsque la peau est plus douce et plus absorbante.


5. Est-ce un cor ? Est-ce une callosité ?

Tout ça se ressemble évidemment, mais les callosités sont de forme ovale, avec un aspect épais et jaunâtre. Elles produisent également une sensation de brûlure – on parle donc plus d'inconfort que de douleur - alors que le cor procure une vive douleur, son noyau dur pressant contre les terminaisons nerveuses.



Alors, existe-t-il une solution ?

En termes de prévention, il est crucial d’avoir une chaussure qui convienne bien à votre pied. Assurez-vous d’avoir de la place entre votre gros orteil et le bout de la chaussure et achetez plutôt vos chaussures en fin de journée : les pieds ont tendance à être plus gonflés en fin de journée, notamment à cause de la marche .

Un moyen facile, rapide et sûr de lutter contre les durillons est d’essayer la râpe Scholl Velvet Smooth Express Pedi TM et ses cristaux de diamantsi. Cet outil ingénieux a un rouleau rotatif de micralumina, tournant à haute vitesse avec des cristaux de diamantsi pour éliminer en douceur les durillons. Ses trois rouleaux différentes (exfoliant, extra-exfoliant et sensation douceur) permettent de s’adapter à l’épaisseur de la peau.


[1] Diamants de synthèse