Cors aux pieds : types et causes

 

Jetons un œil aux principales causes de l’apparition des cors aux pieds et aux mauvaises habitudes qui conduisent à cette affection.

 

 

Cors aux pieds : types et causes

 

Jetons un œil aux principales causes de l’apparition des cors aux pieds et aux mauvaises habitudes qui conduisent à cette affection.
Dans un premier temps, il est important de définir le type de cors et le traitement le plus efficace pour s’en débarrasser. Il existe cinq principaux types de cors, tous provoqués par une pression ou un frottement exercé(e) sur les zones osseuses. Cette affection peut s’avérer des plus douloureuses, notamment lorsque le noyau du cor exerce une pression sur un nerf. 


• Cors durs
Ce type est le plus courant et prend l’apparence de petites zones concentrées de peau dure pouvant atteindre la taille d’un petit pois. Ces cors durs sont généralement entourés d’une zone épaissie de peau, appelée également « cal ». Ils peuvent être le symptôme d’un problème de pieds ou d’orteils ou indiquer le port de chaussures inadaptées.


• Cors mous
Ces derniers se développent de la même manière que les cors durs. D’apparence blanchâtre et spongieuse, ils se forment entre les orteils où la peau y est humide en raison de la transpiration ou d’un mauvais séchage. Comportant un noyau dur, ils peuvent s’avérer particulièrement douloureux. Ils apparaissent souvent par paire et siègent sur deux orteils opposés : ces cors se faisant face, le frottement provoque une vive douleur. Leur apparition est généralement due au port d’une paire de chaussures exerçant une pression sur les orteils.


• Cors miliaires
Ces petits cors indolores s’installant séparément ou en groupe sur la plante du pied et peuvent parfois prendre l’apparence de petits trous dans la peau. Ils sont dus à un manque d’hydratation.


• Cors vasculaires
Les cors vasculaires s’élargissent tellement avec le temps qu’ils s’enchevêtrent avec les capillaires sanguins dans les couches cutanées de la peau. Ils peuvent causer des douleurs intenses et risquent de saigner en cas de coupure.


• Cors fibreux
Se manifestant en l’absence de traitement des cors, ce cas est le plus grave. Ces cors dits fibreux s’emmêlent dans les fibres de collagène des couches cutanées de la peau et sont profondément liés aux tissus. Des plus douloureux, ils requièrent un traitement professionnel.

 


Comment prévenir l’apparition des cors ?

Étant donné que marcher avec un cor aux pieds revient à marcher sur une pierre particulièrement pointue, mieux vaut tout mettre en œuvre pour éviter un tel désagrément. Pour ce faire, rien ne vaut une bonne hygiène des pieds et une paire de chaussures parfaitement adaptées et dotées de semelles confortables.

Comment traiter les cors au pied?

• Il convient de soulager la pression entre les orteils avec une petite cale en mousse. 
• Les pansements pour cors peuvent s’avérer utiles pour certaines personnes, mais doivent néanmoins être utilisés avec prudence. En effet, ils contiennent des acides pouvant nuire à la santé de la peau et doivent donc être placés correctement. 
• Si vous ne parvenez pas à vous débarrasser du cor par vous-même, nous vous recommandons de consulter un podologue qui pourra alors le raboter, soit en une seule fois, soit en plusieurs interventions à l’aide d’un scalpel.

Attention, une fois le cor enfin disparu, le risque de récidive reste présent. C’est pourquoi l’origine du problème doit être corrigée.