Soulager vos pieds fatigués

 

Soulager vos pieds, qu’ils soient fatigués ou endoloris.

Pourquoi les pieds peuvent-ils être « fatigués » ou endoloris ?
Les pieds supportent l’ensemble du poids du corps, ils sont soumis ainsi à de nombreuses pressions et contraintes. La marche, le piétinement, l’activité physique, sollicite la structure même des pieds (os, muscles, tendons,…) qui, comme le reste du corps, « fatigue » rendant alors les appuis inconfortables voire douloureux.

 

Comment pallier la fatigue des pieds ?
Utiliser des semelles comme Scholl Active Gel permet d’amortir les chocs au niveau des articulations et d’étaler davantage la pression. Elles sont idéales au quotidien et dans le cadre de la pratique sportive pour les sports en salle ou en extérieur. Elles comportent des coussinets spécialement conçus pour le talon et l’avant-pied et assurent ainsi un confort idéal. 

Conseils du coach pour limiter la fatigue des pieds

Etre progressif dans sa pratique.
La densité et la résistance de la structure des pieds (muscles, os, tendons) s’adaptent progressivement en fonction de l’intensité, de la durée et de la régularité avec laquelle on pratique une activité physique. Ainsi la structure des pieds d’une personne sédentaire et d’un sportif régulier est différente. Il faut être conscient que les contraintes qui s’appliquent au niveau du pied sont la conséquence du geste technique, de la vitesse de déplacement, des accélérations et décélérations et du terrain (salle de sport, sentier, herbe,…). Par ailleurs, le corps est un organisme vivant qui a la capacité de s’adapter afin de pouvoir supporter des contraintes de plus en plus importantes, jusqu’à une certaine limite bien entendu, au-delà de laquelle il y a rupture. C’est un processus physiologique (adaptation du corps face à « l’entrainement») qui demande du temps et ne se fait pas du jour au lendemain. C’est pourquoi le pied du sportif occasionnel ne possède pas la résistance mécanique du sportif régulier, et n’a donc pas une structure suffisamment adaptée pour supporter des contraintes identiques, il est en quelque sorte plus fragile, plus « fatigable ». Il est donc impératif que le sportif débutant laisse le temps à son corps de s’adapter progressivement aux contraintes liées à sa pratique. Ne pas tenir compte de ce principe physiologique, c’est prendre le risque de développer rapidement des pathologies tendineuses, musculaires, osseuses.

Etre toujours en mesure de gérer les chocs.
Dans la pratique sportive, avec la fatigue, la qualité des appuis se dégrade, ils deviennent plus lourds. La gestion de l’amortissement est de moins en moins efficace faisant augmenter les contraintes qui s’appliquent au sein du pied. Un débutant fatiguera plus rapidement qu’une personne entrainée. Si vous souhaitez préserver votre corps, sachez-vous arrêter à temps pour préserver vos pieds mais également le reste du corps. Par ailleurs, il se pratique différentes techniques de prise d’appui. Une prise d’appui par le talon ou une prise d’appui par l’avant-pied, en fonction de la technique de prise d’appui employée, la localisation des contraintes au niveau du pied est différente. Notez qu’une prise d’appui talon débute par le talon pour finir par l’avant-pied (le pied déroule de l’arrière vers l’avant), alors qu’une prise d’appui avant-pied est semblable à l’appui produit lorsque vous bondissez sur place en vous réceptionnant par l’avant-pied et en laissant descendre le talon jusqu’à ce qu’il effleure le sol. Cette seconde technique de prise d’appui fait disparaître la phase de pression au niveau du talon et permet de gérer plus efficacement l’amortissement grâce à l’enclenchement du mollet. Elle nécessite un apprentissage technique et un temps d’adaptation du corps, les mollets étant davantage sollicités.

Des chaussures, pas des carcans !
Pour limiter la « fatigue » des pieds, évitez de porter des chaussures étroites qui compriment le pied et limitent la circulation sanguine. Portez des chaussures larges dans lesquelles le pied peut s’étaler latéralement, diminuant la pression, et où les orteils peuvent bouger.

Fred Brigaud
Coach en biomécanique auprès de sportifs de haut niveau