Adieu la peau sèche

 

Retrouvez une peau élastique et souple.

Pourquoi vos pieds deviennent-ils secs ?
Parfois la plante de votre pied peut être très déshydratée pouvant amener une peau sèche, rugueuse ou même fissurée. Les causes peuvent être multiples comme les températures estivales, une peau sensible ou le frottement de la chaussure sur le pied. La peau craquelée doit être traitée rapidement pour éviter que les couches profondes de la peau soient touchées, provoquant des douleurs et des brûlures, en particulier sur le talon.

Quels sont les risques ?
L’apparition de crevasses au niveau du talon. Les crevasses aux talons ou au reste du pied sont des fissures de la peau. Lorsqu’on est debout, qu’on marche ou qu’on court, le talon plie sous la pression du poids de notre corps et la peau s’étire. En cas de peau sèche, la peau ayant perdu son élasticité risque de se fendre au lieu de s’étendre faisant apparaitre des fissures. La peau doit donc être traitée rapidement puis entretenue.

 

Conseils du coach contre la peau sèche et les crevasses Avec la fatigue, les appuis ont tendance à se dégrader et à devenir plus lourds. Les contraintes qui s’appliquent sur l’ensemble du pied augmentent. La peau est davantage sollicitée et nécessite donc d’être bien entretenue afin de garder l’ensemble de ses caractéristiques mécaniques, souplesse, élasticité et résistance.

Après avoir fait disparaitre les crevasses à l’aide de la crème réparatrice K+, la souplesse de la peau s’entretient par une hydratation régulière à l’aide de la crème nourrissante pieds & ongles. 

Le sable bénéfique pour mon corps
L’été, en bord de mer, sur la plage, on marche, on court, on joue pieds nus dans le sable. Mais il faut savoir que les frictions du sable contre la peau assèchent rapidement les pieds. Cependant, marcher ou courir pieds nus dans le sable sec recèle des vertus inattendues comme celle de renforcer sa musculature car le sable nous oblige à relancer le mouvement à chaque pas. Plus on s’enfonce, plus le travail de relance est important ce qui est bénéfique pour l’activité physique et sportive que l’on pratique régulièrement, telle que le tennis, la course, le golf, le judo,… Les déplacements dans le sable permettent aussi dans le cadre de la course à pied de développer sa foulée... De fait, vos mollets, vos cuisses, vos fessiers,… se musclent. A l’inverse, le sable dur et humide permet un travail plus spécifique sur la pose de pied, un travail nettement plus précis qu’avec des chaussures, utile pour améliorer la qualité de ses appuis, que cela soit en marchant ou en trottinant. Par ailleurs, pour une séance plus efficace, produisez une prise d’appui avant-pied en laissant descendre le talon et développer ainsi davantage de confort et de finesse à chaque pas… Reste alors à hydrater davantage les pieds après de telles séances.

Ne pas confondre pieds mouillés et pieds hydratés !
Attention, ce n’est pas parce que l’on a des pieds secs qu’il ne faut pas sécher ses pieds après la douche ! Sinon gare aux macérations. Bien au contraire, toujours bien se sécher les pieds en portant une attention particulière entre les orteils, puis les hydrater généreusement.

Fred Brigaud
Coach en biomécanique auprès de sportifs de haut niveau